Alphalocation
- 219 vues -

Pourquoi choisir un expert-comptable pour sa location meublée ?

Vous avez décidé de vous lancer dans l’investissement locatif meublée : sachez que vous devez choisir un bon expert-comptable spécialisé en LMNP. En effet, vous n’êtes plus un simple loueur mais plutôt un loueur en meublé non professionnel dès que vous meublez le bien que vous exploitez. Vous revêtez le statut de micro-entrepreneur et vos revenus locatifs ne sont plus des revenus fonciers mais des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC.

LMNP : pour quels types de biens meublés ?

Vous êtes soumis à ce statut dès que vous achetez une résidence avec services par exemple : une résidence de tourisme, étudiante, senior, d’affaires. Il en est de même si vous transformez le bien nu en bien meublé. Vous êtes aussi un LMNP si vous possédez des biens que vous mettez en ligne sur les différentes plateformes tels Airbnb, Windu, 9flats, HomeAway, FlipKey, etc. Par exemple un camping-car, une hutte, un loft, un château, une cabane dans les arbres …

Les missions de l’expert-comptable

Il se charge en premier lieu de la tenue de votre comptabilité puisque vous êtes une micro-entreprise. Il intervient dans l’optimisation de votre déclaration et vous guide dans le choix du régime fiscal sous lequel vous serez soumis. Par ailleurs, il calculera les différents amortissements (immobilier et mobilier) et se charge d’activer le remboursement de votre TVA d’acquisition. L’expert-comptable établit également le bilan de votre location meublée. Il vous conseille sur les différentes opportunités de faire évoluer votre patrimoine, en tenant compte des divers risques encourus.

Vous pourrez dès à présent entrer en contact avec les meilleurs experts-comptables sur Cocerto.fr.

Quand devenez-vous un LMNP ?

Le loueur en meublé non professionnel est celui qui enregistre des revenus locatifs inférieurs à un certain montant. Dans le cas échéant, vous êtes plutôt un loueur en meublé professionnel. Toujours est-il que vous demeurez un LMNP quel que soit le nombre de biens que vous exploitez, dans la mesure où vous ne dépassez pas ce plafond.

Soumettez votre message à propos de cette chronique si vous désirez vous faire entendre !

Conseil en location

  1. 16 Fév. 2019Mise en location de logements énergivores : quelle nouvelle loi ?245 vues